La fonction maritale parfaite

Est adultère.

Voilà comment je vois mon mari idéal. Il est parfait, mais infidèle.

Je suis donc tant que ça persuadée que je ne vaux pas la peine qu’on se consacre entièrement à moi.

Ma question est : suis-je vraiment à plaindre? Après tout, se consacrer entièrement à une personne est-il une obligation ou un leurre? Faut-il dédier sa vie à une seule personne?

Si la réponse est oui, je suis à plaindre de me sentir à ce point pas aimable que je pense ne pas mériter ça.
Mais si la réponse est non…

Mon système de pensée est construit sur cette infidélité. A vrai dire, l’infidélité sexuelle ne me fait ni chaud ni froid. Clairement, je m’en contrefous. Ce qui m’intéresse, c’est que le projet de mon compagnon soit avec moi, qu’on soit d’accord à son sujet et qu’il soit présent. S’il a le temps, à côté, d’aller lutiner d’autres gazelles… Pense-je comme ça pour accepter le fait que je me sens indigne d’un amour exclusif? Est ce que ca masque le manque de confiance en moi? Ou est ce que je suis juste, et pour un sujet de plus, complètement différente de la plupart des gens?

Si l’indicateur de mon « état » est la souffrance, je dirais que je suis juste différente. Je ne souffre pas, j’ai même plutôt confiance en moi en ce qui concerne ma capacité à séduire. Par contre, je manque cruellement de confiance en moi en ce qui concerne ma capacité à mener un couple au long court. Par ailleurs, je suppose que c’est le lot de tout un chacun de ne pas y arriver jusqu’à ce que ça marche. Suis-je dans la norme de ne pas y être arrivée à 30 ans? Devrais-je être casée depuis longtemps ou l’avoir été, pour être rassurée ou pour « assurer »?

Faut-il, veux-je ce couple à longue durée? Si non, est ce parce que j’ai peur ou parce que, là aussi, je suis différente?

3 réponses à La fonction maritale parfaite

  • Dirky dit :

    Mais rien ne t’oblige pour être heureuse à vivre en couple sur une longue durée. D’ailleurs la plupart des exemples nous prouvent que c’est quasiment de l’utopie. Donc la question est : pourquoi l’idéal amoureux dans notre société est basé sur un menssonge?? Pourquoi se voiler la face?

  • Salut toi!

    Pourquoi? Peut-être parce que les valeurs ne vont pas aussi vite que les évolutions légales? Peut-être parce que depuis qu’on peut divorcer et que les femmes ont autant de droits que les hommes, l’idéal du couple longue durée n’est plus réalisable?

  • Dirky dit :

    Pourtant si le couple « longue durée » est une valeur (ce qui est discutable), elle est héritée de notre passé religieux, notamment catholique. Quand on voit ce qui reste de ferveur pour cette religion, je trouve bizarre que l’institution « mariage » soit autant inébranlable…
    Combien ne croient plus en Dieu mais veulent à tout prix un mariage à l’église, avec tout le tralala qui va avec !! C’est dingue. Moi ça me dépasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *