Petit chaperon à Marseille

Je mange plusieurs fois par semaine à la cantine de mon lieu de travail. Cuisine de collectivité oblige, j’avais un apriori négatif plutôt massif au sujet de ce que j’allais manger… Et bien, j’avais tord! Bien sur, les repas ne sont pas tous bons et ce n’est pas non plus le royaume de la diététique mais c’est bon! Et parmis ces petites choses non dégoutantes que je mange régulièrement, à l’occasion d’un repas de fin d’année, cette petite merveille pour les papilles : 

img_2451

Les Scampis Sauce Curry, Pommes et Pastis 

Ingrédients : 

  • 3 scampis par personne. J’ai acheté des scampis surgelés, déjà décortiqués. 
  • une grosse pointe de curry
  • un briquette de crème fraiche. La mienne est allégée à 5% de MG
  • une pomme bien juteuse. J’ai utilisé des pommes sucrées type Golden pour 4 personnes.
  • du Pastis
  • un peu d’amour

How To : 

Coupez la pomme en cubes grossiers et faites les suer et réduire un peu dans un caquelon, avec un fond de beurre (ou d’eau, pour les ceusses qui sont au régime!). Ajoutez ensuite le Pastis, de façon à aider les pommes à fondre. Laissez encore l’alcool s’évaporer un peu. Versez la crème fraiche et laissez-la chauffer quelques instants. En touche finale, ajoutez votre pointe de curry. Goutez et rectifiez l’assaisonnement. S’il y a trop d’alcool, laissez cuire un peu plus longtemps, il va s’évaporer. Laissez la sauce mijoter à feu doux, pendant que vous vous occupez des scampis.
Faites chauffer une poêle, ajoutez un tout petit peu d’huile d’olive et faites sauter très rapidement les scampis. Arrêtez la cuisson juste avant que le crustacé soit très cuit : il va encore cuire dans la sauce chaude et si les scampis ont trop chaud, trop longtemps, ils durcissent.

Jetez ensuite les scampis dans la sauce et dressez les assiettes… avec amour! 

img_2452
 Variantes : 

J’ai utilisé des scampis déjà décortiqués et surgelés. J’ai aussi fait cette recette avec des scampis surgelés, non décortiqués. Pour en venir à bout, laissez les dégeler gentillement dans de l’eau puis, décortiquez les comme des crevettes ( la queue en premier, puis le dos). La cuisson reste la même : quelques minutes dans une poêle très chaude. 

J’ai envie d’essayer cette recette avec d’autres poissons (tous…ceux que j’aime!) et viande (viande blanche). 

Et enfin, j’ai servi cette recette en première entrée d’un repas qui en comptait…deux. Rendez-vous mercredi prochain pour voir quelle autre recette à base de poisson suivant cette première merveille de saveur.

img_2453

Et bien sur, si c’est la première fois que vous venez sur ce blog, rendez-vous à la page Gastronomie et Pifomètre!

3 réponses à Petit chaperon à Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *