Entrée inratable

Et déclinable à l’infini…ou presque! 

Bon, je fais cette entrée souvent par ce qu’elle allie plusieurs éléments essentiels : elle est simple, on peut la faire au pifomètre, on peut en modifier les ingrédients et en faire varier les quantités selon les besoins. 

La voilà : 

img_2698_1

Tartare de thon et mousse de roquette : 

Ingrédients : 

Pour réaliser ce délice gustatif pour 6 personnes, il faut 

  • 1 belle botte de roquette
  • 20 cl de crème fraiche non allégée
  • environ 100 gr de thon rouge frais/personne
  • ciboulette
  • coriandre
  • sel et poivre
  • huile d’olive
  • jus de citron
  • 1 feuille de gélatine (ou de l’agar-agar)
  • beaucoup d’amour

How To : 

D’abord, faites mariner le poisson. Détaillez le en petit dés et assaisonnez-le avec la ciboulette et la coriandre en petits morceaux, le sel et le poivre, l’huile d’olive et le jus du citron. Réservez au frais et avec beaucoup d’amour. 

Le tartare de près : 

img_2691_1

Ensuite, faites la mousse de roquette. Faites blanchir la roquette deux minutes à l’eau bouillante avec amour. Essorez la bien. Mixez là avec un  peu de crème fraiche. Fouettez le reste de la crème en chantilly et incorporez là à la purée de roquette. Faites fondre votre gelatine dans un peu de lait et ajoutez la au tout. Mélangez bien, salez et mettez au froid. Ca doit « prendre » un peu avant de monter vos verrines. 

Voilà la mousse de roquette de près : 

img_2697_1

Enfin, montez vos verrines. Remettez le tout au frais, le temps de servir. Avec amour, bien sur.

Variantes : 

Si la mousse a déjà bien pris, vous pouvez aussi les monter en millefeuilles, à l’aide d’un cercle à pâtisserie. 

Vous pouvez remplacer le thon rouge par du saumon frais.

La gélatine s’utilise indifférement de l’agar-agar mais attention, l’agar-agar doit bouillir quelques instants avant d’être utilisé. 

Il est possible de parfaire le mélange en semant quelques gouttes de crème de vinaigre balsamique sur la mousse de roquette, juste avant de servir.

Il est aussi possible de faire un miroir au vinaigre balsamique en faisant fondre une feuille de gélatine (ou de l’agar-agar) dans le vinaigre et en la faisant prendre au frais. Personnellement, le gout en devient trop prononcé et gâche le gout subtil du reste.

img_2685_1

2 réponses à Entrée inratable

  • Eva dit :

    Coucou, magnifique présentation ! C’est trop classe dans les verres à pieds !
    Bisous

  • Miss Miaouw dit :

    Hello Eva! C’était délicieux, effectivement. Et la présentation dans un verre à pied, je trouve que ca donne un peu de hauteur à une table. En plus, ca permet d’en faire moins, vu la contenance réduite du verre.
    A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *