Quand la gastro-entérite passe par chez moi

Ouiiii, je saiiiis, les amis du bon gout et du bien manger, dont je fais partie, vont s’offusquer de voir un post sur la gastro-entérite dans ce blog d’ordinaire si bien élevé MAIS.

MAIS, mais, mais, mais c’est à l’occasion de cette détestable affection qu j’ai eu l’occasion de gouter à deux saveurs encore trop peu connues de ma bouche, j’ai nommé le topinambours et la lotte.

Or donc, le Gouteur Officiel et moi-même, avions choppé l’infâme virus qui nous a, il faut bien le dire, payé un abonnement quasi perpétuel aux toilettes. Heureusement, d’ailleurs, que notre doux logis est doté de deux lieux d’aisance, sans quoi j’ignore comment nous aurions survécus! Puisque nous étions affaiblis et peu capables de digérer quoi que ce soit, j’avais pour mission de nous nourrir de façon saine, légère mais néanmoins gouteuse. Déjà que nous étions malades, nous n’allions pas, en plus, nous nourrir de soupes en sachets aussi grasses que sans gout!

Donc, j’ai préparé ceci :

img_7576_1Lotte aux pommes en papillote et purée de topinambours aux noisettes :

C’esyt light, c’est facile à digérer, c’est délicieux, mangez-en!

Ingrédients :

  • Deux morceaux de lotte
  • une demi pomme
  • 300 gr de topinambours
  • une poignée de noisettes
  • 2 cuillères à café d’huile aromatisée au citron
  • une cuillère à soupe d’huile aromatisée aux cèpes
  • Sel et poivre

img_7579_1

How To :

Faites d’abord cuire la lotte :  faites une papillote avec le morceau de lotte, une cuillère à café d’huile aromatisée au citron, quelques lamelles de pommes, sel et poivre et enfournez à 200°C pendant 45 minutes.

Pelez et faites cuire les topinambours dans une grande quantité d’eau, comme des pommes de terre.  Elles sont cuites quand une fourchette entre sans problème dedans. Cela prendra environ 30 minutes.  Une fois cuits, egouttez les et réduisez les en purée au mixer (pour obtenir un velouté) ou à la fourchette, au presse-purée ou au passe-légumes.  Ajoutez une cuillère à soupe d’huile aromatisée aux cèpes et autant de thym sèché que vous voulez. En ce qui me concerne, ce fut 3 bonnes cuillères à soupes.  Gardez deux noisettes entières et concassez les autres grossièrement. Faites les dorer à sec dans une poêle très chaude.  Mélangez les noisettes à la purée de topinambours, tout en conservant quelques éclats et les deux noisettes entières pour le décor. Assaisonnez de sel et de poivre. Réservez au chaud.

Dressez ensuite votre asiette : dans un cercle, mettez la purée, finissez par quelques éclats de noisettes et les noisettes entières. Dressez ensuite le poisson en ne laissant pas les lamelles de pommes dans la papillote.

Bon appétit!

img_7577_1

L’avis du Gouteur Officiel :

En mangeant j’ai soudain eu un petit flash, j’ai cru que la grosse antenne derrière le toit du voisin était en réalité un mat de bateau et que le port d’oostende était caché juste à côté. Ensuite mon esprit s’est mis à vagabonder avec les mouettes rieuses et les bruits de drapeaux qui claquent et je ne me souviens plus combien de temps j’y ai passé. je trouve aussi que la préparation aux topinambours et aux noisettes ça le fait à fond pour une grande occasion.

Une réponse à Quand la gastro-entérite passe par chez moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *