Purée de potimarrons II, le retour

J’avais déjà fait la recette de purée de topinambours. J’ai réitéré l’exploit pour un repas plus festif en l’accompagnant d’une tuile au parmesan et d’une sauce au fromage. Le gout plus fort du parmesan se marie avec bonheur au doux topinambours et aux noisettes.

img_7729_1

Donc, pour améliorer la purée déjà réalisée, il vous faut :

Un gros morceau de parmesan que vous raperez vous-même.
Une briquette de crème fraiche.

How To :

Pour réaliser les tuiles de parmesan. Prenez une cuillère à soupe de parmesan que vous étalerez sur une poêle chaude ou sur la taque du four, froide. Si vous utilisez la taque du four, faites chauffer celui-ci ai maximum et enfournez la quand elle est très chaude.
Surveillez la cuisson. Quand la tuile commence à roussir sur les bords, sortez la du four ou de la poêle et laissez la refroidir sur une assiette ou sur de l’aluminium.

La sauce au parmesan se réalise en faisant fondre du parmesan rapé dans la crème fraiche.

Trucs et ficelles :

La quantité de parmesan ainsi que son type dépend du gout recherché.  A mes yeux, le plus corsé est le meilleur.

Rapez votre parmesan vous-même et au moment de cuisiner. En effet, le parmesan déjà rapé est d’ordinaire très sec et a perdu de son arôme. Sa sècheresse rend les tuiles difficiles à façonner : le gras du fromage permet qu’il fonde mieux et que la tuile soit moins friable.

Vous pouvez ajouter du thym sur la tuile, pour ajouter une touche herbacée à votre plat.

Une réponse à Purée de potimarrons II, le retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *