Tout et rien

Ben voilà.

Je sais.

Un QI, c’est rien et tout. C’est « rien qu’une norme », « rien qu’une mesure, partielle », « rien que la mesure d’un certain genre d’aptitude », « rien qu’une mesure objectivable et objectivée sur une population donnée ».

C’est aussi enfin la confirmation normée de ce que je préssentais mais que je ne m’autorisais pas à penser. Comme beaucoup de choses en matière de psychologie, une fois qu’on le sait, on se demande comment on a pu l’ignorer…

5 réponses à Tout et rien

  • Salagir dit :

    Je ne sais pas si j’ai envie de passer un tel test.

    Si j’ai 70 je vais considérer que ce test n’a aucun sens.

    Si j’ai 150 je vais me dire que je c’est cool mais que ça n’aide pas vraiment dans la vie de toute façon.

    SI j’ai 100 alors là c’est pire que tout ! Non, pas la banalité ! NOoooOOON !!!

  • Lili la tigresse dit :

    C’est « juste » une façon de se situer quand on ne peut le faire autrement… 🙂
    Je suis très contente de l’avoir fait, en tout cas.

  • snana dit :

    Moi j’ai eu la chance qu’on me dise que j’avais 149, et ce chiffre m’accompagne toujours, partout. Il a beaucoup fait pour mon estime de moi même, c’est

  • snana dit :

    c’est assez idiot, mais savoir m’a fait beaucoup de bien.

  • Je crois aussi que ca aide indéniablement, quand on doute. Quand on ne doute pas, ben c’est autre chose…
    Ceci dit, je continue mon exploration dans cette voie et ce que je découvre me fait aussi beaucoup de bien. Plein de choses se dénouent, se mettent en place, s’articulent enfin dans un sens cohérent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *