Croute meringuée aux fruits rouges

Je ne suis pas très pâtisserie mais (vous avez remarqué comme le mais permet de contredire tout ce qu’on a dit auparavant? Et bien cette fois-ci, ce sera encore le cas!), donc, je ne suis pas très pâtisserie mais je ne résiste pas devant de la pâte sablée, des fruits rouges et du mascarpone…et des fruits rouges. Alors quand je peux tout rassembler en une seule et même bouchée, et qu’en plus je peux rajouter une onctueuse meringue italienne, je m’en pourlèche les babines!

Croute meringuée aux fruits rouges :

Ingrédients :

Pour une grande tarte ou 7 à 9 petites tartelettes :

  • Une pâte sablée, dont la recette est .
  • un mélange de fruits rouges de votre choix, environs 500 à 700 grammes, dépendant de leur taille et de vos gouts.
  • 3 oeufs
  • 250 gramme de mascarpone
  • 250 gramme de sucre
  • 10 cl d’eau

How To :

Faites votre pâte à tarte puis cuisez là, à blanc, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée sur les côtés. Vous pouvez la lester avec des fruits secs mais ce n’est pas obligatoire.

Réservez la au frais.

Fouettez le mascarpone avec les jaunes d’oeufs et 50 gramme de sucres. Réservez le blanc pour la meringue.

Mélangez le mascarpone jusqu’à ce que vous obtenniez une crème onctueuse dont vous badigonnerez votre tarte ou vos tartelettes.

Mettez le tout au frais, pendant quelques heures.

Préparez votre meringue. Faites cuire le reste du sucre dans l’eau jusqu’à la température de 116 degrés, maximum. Pendant ce temps-là, commencez à battre les blancs en neige. Quand ils sont mousseux, baissez le régime de votre batteur, jusquà ce que le sucre soit à la bonne température. Quand il l’est retirez-le du feu, augmentez la vitesse de votre batteur jusqu’au maximum et incorporez le sucre en le versant en filet dans les oeufs. Laissez ensuite le batteur tourner jusqu’à complet refroidissement de la préparation.

Tartinez votre meringue sur le mascarpone puis plantez-y vos fruits rouges, lavés et coupés comme vous le souhaitez.

Trucs et ficelles :

J’ai tenté d’inverser l’ordre des couches et de cacher les fruits rouges sous la meringue. Cette version offre l’avantage de permettre de griller la meringue au chalumeau ou sous la salamandre du four.

Si vous ne possédez pas de thermomètre à sucre, vous pouvez connaitre la température du sucre en observant sa réaction. Il est à 116°C environs (entre 112 et 116°C en fait), quand vous pouvez prélever une goutte de sucre, la plonger dans de l’eau froide sans qu’elle ne se désagrège et qu’elle s’écrase sous vos doigts en restant collante.  Cette étape s’appelle le petit boulé. Si le sucre fait un filet, ce n’est pas assez chaud. Si la boule résiste entre vos doigts ou ne se désagrège pas à température ambiante, le sucre est trop cuit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *