Baklava et Pastèque

Ayant décidé de faire un repas du bassin méditerranéen, il me fallait un dessert pour terminer en point d’orgue ce repas très coloré. Le baklava me tentait bien mais j’avais besoin de l’alléger : finir un repas, un jour de chaleur, sur une note aussi lourde… je pensais que ça n’irait pas. J’ai donc trouvé une autre recette pour alléger mon dessert, recette à base de pastèque bien fraiche, fouettée par un petit gout de menthe.

img_8508_1

Ingrédients :

  • de la pastèque (j’ai utilisé une demi-pastèque et j’aurais pu faire du dessert pour 10 personnes)
  • une poignée de feuilles de menthe fraiche
  • 14 feuilles de brick (ou pâte à filo)
  • une grosse poignée de noisettes
  • une grosse poignée de pignon de pin
  • une grosse poignée de noix
  • une grosse poignée de pistache non salées
  • une grosse poignée de noix de cajou non salées
  • deux grosses cuillères à soupe de miel
  • 150 gr de sucre semoule
  • 1 petit verre d’eau
  • 50 grammes de beurre.

How To :

Epepinez la pastèque, prélevez toutes les boules que vous pouvez à la cuillère parisienne. Mixez toutes les chutes et le jus récupéré pour en faire une soupe. Hachez la menthe et mélangez la à la soupe.  Mettez les boules de pasteques dans la soupe et réservez au froid.

Faites fondre le beurre à feu doux.Ecrasez les fruits secs et mélangez les avec le sucre et l’eau pour obtenir une purée.

Beurrez le moule avec le beurre fondu puis superposez 7 feuilles de bricks en beurrant chacune d’elles.  Ajoutez ensuite la préparation aux fruits secs.  Etalez la garniture en couche uniforme. Badigonnez les autres feuilles de brick de beurre et superposez les sur la garniture.

Enfournez le baklava à four chaud (200°C). Sortez le dès que les feuilles de brick sont  bien dorées. Juste à la sortie du four, arrosez le avec une ou deux grosses cuillères à soupe de miel.

img_8510_1

Trucs et ficelle :

Pour la présentation, j’ai opté pour la flutte et le petit bout de baklava. Comme je le disais, ce dernier est tellement riche qu’un petit morceau suffit pour rassasier, surtout après un repas bien riche.

La soupe de pastèque bien fraiche est, elle, un pur régal. On peut l’améliorer en y ajoutant une larme d’alcool sucré, comme du peket à la violette ou pomme-grenade. De la manzana pourra tout ausi bien faire l’affaire.

img_8507_1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *